No limits
Derib
Le Lombard



Contrairement à ce qu'annonce la couverture, la folie des "rollers" ne vient que peu en fond de l'histoire de deux jeunes aux situations familiale et sociale difficiles. Baston, vol, un peu de "haine de jeune", amitié…
Le scénario ne laisse que peu de temps pour bien regarder le dessin précis et très coloré, contrairement à ce que l'on trouve dans les bandes dessinées traitant de ces sujets.
On pourra se dire, au mot fin "bien sûr, c'était évident, encore des jeunes qui se repentissent de leurs conneries et tout finit bien". C'est vrai, mais malgré une morale à peine cachée, il n'y a pas d'agression du lecteur.
Une BD agréable, mais pas de grande découverte.
Dilvich