Les Annales du disque-monde : Le Huitième sortilège , Vol. 2.
Terry Pratchett
L'Atalante
270 p.

Bon, ben d'abord allez voir la notice de la Huitième couleur...ça y est c'est fait? Et vous êtes revenu? Alors on continue avec Rincevent, mage maudit et lâche, mais toujours vivant malgré un Destin tenace et Un Mort patient (mais faut pas exagérer, et là, Rincevent, il exagère).
Dans ce second volume des annales, on commence à comprendre, à entrevoir le but de la tortue, La Grande A'Tuin. Et ce but a une fâcheuse tendance à angoisser la totalité de la population humaine, troll, magique, extra dimensionnelle ou pas. C'est là que l'on va savoir pourquoi une Déesse et des Sortilèges (si si, avec un "S" majuscule), au nombre de huit ont tenu en vie ce mage que tant de créatures pensantes auraient bien fait passer de vie à trépas.
C'est aussi dans ce deuxième volume, que après moult péripéties, Rincevent connaîtra une certaine délivrance et que Deuxfleurs aura enfin fini de remplir son album photo. Il aura eu de quoi. Un vieillard faisant bigrement penser à un héros cimmérien aidera nos deux guides à...sauver le monde. Et oui. C'est un truc qui arrive dans l'héroic fantasy!!.
Et tout ça alors que nous n'en sommes qu'au deuxième volume. A bientôt pour le troisième pour ceux qui auront résisté au second.
Dilvich