Sale prof !
Nicolas Revol
Fixot, 1999
225 p..

Un professeur d'arts appliqués raconte son année d'enseignement dans un lycée "difficile" de la banlieue parisienne, ses relations avec ses élèves et ses collègues enseignants, la lenteur et le laisser aller de l'institution Education Nationale jusqu'au drame (inévitable ?) final.
Un récit libre et sans langue de bois ou l'enseignant fait transparaitre de graves problèmes d'éducation mélés au mal-être social d'une partie de la population française.
Un témoignage fort et sincère, une manière de briser la loi du silence dans l'espoir de faire changer les choses.
I.L.




Nicolas Revol est enseignant d’arts plastiques dans un LEP de banlieue parisienne. Ce jeune enseignant a travaillé dans l’architecture, est issu d’un milieu assez aisé et n’était donc pas préparé à cette plongée dans un univers pauvre matériellement mais aussi intellectuellement et dans lequel les rapports entre les êtres ne sont que des rapports de force !
Mais Nicolas Revol est enseignant dans l’âme et veut aider les "sauvageons", veut leur transmettre savoir et joie, bien qu’il soit conscient que ces jeunes sont dans une voie de garage.
Alors que certains cachent leurs difficultés, Nicolas choisit de témoigner, de décrire l’attitude des élèves et de l’administration qui préfère se voiler la face.
Nicolas devient un gardien, il essaie de limiter les dégâts jusqu’au jour où un élève l’agresse !
Ce livre est un témoignage poignant que tous devraient lire, parents, enseignants, élèves etc.…
Christelle Divry