Les Olives noires, T. 1
Emmanuel Guibert (dessin) Joann Star (scénario)
Dupuis



Nous voici-ci 2000 ans arrière, en Judée. Les romains sont dans le Temple, et Les Zélote continuent à les combattre. Voilà pour l'environnement historique.
Mais ce qui va surtout nous intéresser, c'est la vision du jeune Gamaliel, fils d'un berger, Yaacov, du monde qui l'entoure. La société, la religion, la vie nous sont exposées par le jeu des questions de l'enfant et les réponses du père, puis des autres adultes qu'il va être amené à rencontrer. Des réponses le plus souvent "honnêtes"* dans leur simplicité. Et même lorsque les réponses font appel à de grands sentiments comme la bravoure, l'enfant nous ramène tout de suite à une position plus terre-à-terre, plus proche de la réalité, celle des enfants.
Et pour finir, l'histoire elle-même. Yaacov, après une altercation au temple où il était venu avec son fils faire un sacrifice à la mémoire de sa femme décédée, se retrouve recherché comme agitateur par les Romains. C'est le début d'une fuite devant les Marchands du temple et les Romains. Une fuite qui va amener Gamaliel, protégé par une jeune femme et deux mercenaires romains déserteurs, dans un camp Zélote.
* Je ne porte pas de jugement sur la religion, étant moi-même athée. C'est mon avis, c'est tout.
Dilvich